Variations Musicales de Tannay
Dimanche 18 août : 17h

Programme :

  • W. A. Mozart (1756-1791) : Divertimento en si majeur KV 137
  • W. A. Mozart (1756-1791) : Double concerto KV 365

Pause

  • W. A. Mozart (1756-1791) : Symphonie n°29 en la majeur KV 201


Khatia Buniatishvili, piano

Artistes VMT 2019 6

Pureté, spontanéité, virtuosité !

Khatia Buniatishvili, pianiste dotée d’une joyeuse énergie, ne laisse personne indifférent. Très sollicitée tant par les médias que par les plus grandes salles du monde, elle s’impose comme une interprète majeure, qui exprime avec brio les émotions les plus passionnées comme les sentiments les plus délicats.

Née au solstice d’été 1987 en Géorgie qui connaît alors une période sombre de son histoire, Khatia Buniatishvili commence ses études de piano dès sa petite enfance avec sa mère et donne, à six ans, son premier concert avec l’Orchestre de Chambre de Tbilissi où elle poursuit ses études. Elle se perfectionne par la suite à Vienne avec Oleg Maisenberg. Elle est lauréate de nombreux concours internationaux dont le Concours Horowitz et le Concours Arthur Rubinstein. En 2012, elle est nommée « étoile montante » du piano par le Konzerthaus et le Musikverein de Vienne.

Avec sa virtuosité flamboyante et sa prestance, elle est très vite invitée par les orchestres de renom sur toutes les scènes les plus prestigieuses du monde entier, notamment : le Carnegie Hall à New-York, le Royal Festival Hall à Londres, le Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Berlin ou de Paris, le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles, la Scala de Milan, ainsi qu’en Israël, au Japon et en Chine.

Elle est très appréciée dans les grands festivals : le Hollywood Bowl, iTunes festival, le BBC Proms, ceux de Salzbourg, Verbier, Gstaad, La Roque d’Anthéron, le Klavier-Festival Ruhr, le « Progetto Martha Argerich ».

Parmi ses partenaires on peut citer les chefs de notoriété internationale tels : Zubin Mehta, Placido Domingo, Neeme et Paavo Järvi, Yannick Nézet- Séguin Kent Nagano, Mikhail Pletnev, Vladimir Ashkenazy, Semyon Bychkov, Myung-Whun Chung, Philippe Jordan, Long Yu, François-Xavier Roth, Leonard Slatkin etc.

Outre sa brillante carrière de soliste, elle se produit en musique de chambre avec les grands musiciens de sa génération et également à quatre mains et deux pianos avec sa soeur Gvantsa.

En 2015, les musiciens de l’Orchestre de Cannes, (le CPACA) lui demandent de succéder à Brigitte Engerer comme marraine de l’orchestre.

Au cours des dernières saisons, Khatia s’est engagée dans de nombreux projets caritatifs.

Ses derniers enregistrements ont reçu le prix ECHO Classik à Berlin. Celui des concertos 2 et 3 de Rachmaninov avec le Czech Philharmonic sous la direction de Paavo Järvi, a rencontré un grand succès.

Une maxime qu’elle aime relayer reflète la générosité et la liberté de ses interprétations : « Tout ce que tu donnes t’appartient et tout ce que tu retiens est perdu ».


Gvantsa Buniatishvili, piano

La musique en partage

Artistes VMT 2019 7

Née en Géorgie en 1986, Gvantsa Buniatishvili se produit très jeune en public, aussi bien en récital ou en duo à quatre mains avec sa sœur Khatia, qu’avec orchestre.

Gvantsa Buniatishvili découvre le piano dès son enfance, grâce à sa mère passionnée de musique et excellente pédagogue. Elle termine ses études dans son pays natal et sort diplômée du conservatoire de Tbilissi, dans la classe de Tengiz Amirejibi.

Appréciée très jeune pour son talent, sa virtuosité et sa musicalité, elle s’est produite notamment à Vienne (Musikverein), à Paris (Salle Pleyel, au Théâtre des Champs-Elysées, Philharmonie), à Aix-en-Provence (Grand Théâtre de Provence), à Prague (Rudolfinum Concert Hall), à Berlin (Philharmonie), à Dortmund (Konzerthaus), à Stuttgart (Liederhalle), à Turin (Conservatoire Verdi), à Innsbruck, Genève, Zurich, Montreux, entre autres lieux réputés.

Elle est invitée par les festivals de la Ruhr, de Lucerne, à la Schubertiade en Autriche, à La Roque d’Anthéron, à Eygalières, à Saint-Denis, à Auverssur- Oise, au Gstaad Menuhin Festival, au Antalya piano festival, au Al Bustan Festival à Beyrouth et au Progetto Martha Argerich à Lugano.

Gvantsa et sa sœur Khatia ont des vies différentes, mais elles sont soudées par une admiration réciproque. Leur présence à quatre mains sous les feux de la rampe c’est aussi une rencontre affectueuse de deux histoires vécues dès l’enfance, de deux artistes fusionnelles dans leur amour de la musique.

Gvantsa Buniatishvili parle couramment géorgien, français, anglais et russe.


L’Orchestre de Chambre de Bâle

Artistes VMT 2019 8

L’Orchestre de Chambre de Bâle s’affirme aujourd’hui comme l’une des principales formations sur la scène internationale. Invité dans le monde entier, il gère également sa propre saison de concerts à Bâle.

Fidèle à son esprit pionnier et à son indépendance artistique, il poursuit dans une recherche esthétique ambitieuse de nouvelles voies en matière d’interprétation, sur instruments d’époque comme sur instruments modernes, faisant de cette diversité sa marque de fabrique internationale.

Le Kammerorchester Basel travaille avec des artistes tels que Maria João Pires, Sol Gabetta, Nuria Rial, Christoph Prégardien, Erwin Schrott et René Jacobs. On rappellera également le partenariat de l’ensemble avec Renaud Capuçon, engagé à ses côtés dans le triple rôle de soliste, de chef et de musicien de chambre. Une collaboration fructueuse lie également l’orchestre à son chef invité permanent Giovanni Antonini, avec pour projet emblématique un cycle Beethoven qui lui a valu un ECHO Klassik dans la catégorie « Meilleur ensemble 2008 ». Toujours sous la direction de Giovanni Antonini, une intégrale des symphonies de Haydn en concert et au disque est prévue pour l’horizon 2032 en alternance avec l’ensemble italien Il Giardino Armonico. Autre intégrale en concert et au disque, celle des symphonies de Schubert est programmée pour les trois prochaines années sous la direction de Heinz Holliger.

Aux côtés de ses partenaires et coproducteurs, le Theater an der Wien, le Théâtre des ChampsÉlysées de Paris et l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Kammerorchester Basel interprète également une série d’opéras importants sous forme de concerts, de l’Armida de Haydn au Fidelio de Beethoven, en passant par les opéras da Ponte de Mozart. Se concentrer sur l’écoute permet de prendre conscience de l’habileté artistique de ces opéras.

Spécialiste du classicisme viennois et du baroque, le Kammerorchester Basel défend également le répertoire contemporain. Les commandes annuelles de l’orchestre et sa participation au Basel Composition Competition sont autant de témoignages de cet engagement. En outre, l’ensemble a placé la médiation et l’échange créatif avec les jeunes et les enfants au coeur de cet engagement.

Une vaste discographie enregistrée chez Sony, Deutsche Harmonia Mundi et Warner Classics lui a valu de multiples récompenses et démontre l’excellence de l’ensemble bâlois.

 

< retour au programme général

Mazda 1Mazda 2Mazda 3

 LoterieRomande Aeschbach FondationGandurPourLaJeunesse LaCoteFondation JuchumCommunesDeTerreSainteFondationEngelbertsFondationOttoCantonVaudFondationMinkoffErnstGohnerRegionyon 2018FondationGoblet

© VARIATIONS MUSICALES DE TANNAY   /   CONTACT   /   ESPACE PRESSE

Facebook VariationsMusicalesTannay Twitter VariationsMusicalesTannay Instagram VariationsMusicalesTannay

Website by GraphiCité