Variations Musicales de Tannay
Vendredi 27 août à 20h

Direction Leonardo García Alarcón

L’éternité de la musique !

Quatre siècles séparent Monteverdi de Piazzolla.
Leonardo García Alarcón les fait dialoguer de manière jubilatoire ! Monteverdi est aussi jeune que Piazzolla.
Qu’ont-ils donc à se dire ? Tout ! Tout sur la vie, l’amour, la nuit, la guerre, la mort.

Des interprètes de haut vol donnent vie à cette rencontre fascinante. Les qualités de l’extraordinaire soprane d’origine argentine, Mariana Flores, s’harmonisent avec celles du ténor Nahuel Di Pierro en un savant jeu de nuances expressives qui soulignent le sens du texte.

Les musiciens qui les entourent, parfaits et inspirés, sont dirigés par leur chef, Leonardo García Alarcón, tour à tour pianiste, organiste et claveciniste, qui insuffle un dynamisme, un esprit de rigueur et de cohésion à l’ensemble.

Un art complet et enchanté !

Programme

La nuit
  • Anibal Troilo La Ultima Curda (Tango, 1956)
  • Monteverdi Dormo ancora (Il ritorno d’Ulisse in patria 1640)
  • Monteverdi Sinfonia (L’Orfeo 1607)
  • Monteverdi Dorme l’incauta Dorme (L’incoronazione di Poppea 1642)
Un présage
  • Piazzolla Romance del Diablo (Serie del Diablo 1965)
  • Monteverdi Ohimé, ch’io cado (Il primo libro delle canzonette 1593)
  • Piazzolla Vuelvo Al Sur (texte de Pino Solanas 1987)
L’amour
  • Piazzolla Milonga del Angel (Serie del Angel 1965)
  • Monteverdi Sol per te bella Euridice (L’Orfeo 1607)
  • Monteverdi Pur ti miro (L’incoronazione di Poppea 1642)
L’abandon
  • Piazzolla Balada para un loco (texte de Horacio Ferrer 1969)
  • Monteverdi Lamento della ninfa (VIII Libro dei Madrigali 1638)
  • Piazzolla Chiquilín de Bachín (Horacio Ferrer 1968)
La guerre
  • Monteverdi Sinfonia da Guerra (Il ritorno d’Ulisse in patria 1640)
  • Piazzolla Jacinto Chiclana (texte de Jorge Luis Borges 1965)
  • Piazzolla Michelangelo 70 (1969)
La mort
  • Monteverdi Benedicta (Il Vespro della beata Vergine 1610)
  • Piazzolla Muerte del Angel (Serie del Angel 1962)
  • Piazzolla Balada para mi muerte (texte de Horacio Ferrer 1968)
  • Monteverdi « S’apre la tomba » (Il secondo libro delle canzonette 1637) 

https://www.dropbox.com/sh/0nq54wzts3fctq2/AAABXu1yLUKju0iWKlkm6vpwa?dl=0


Cappella Mediterranea

Artistes VMT 2021 15Direction : Leonardo García Alarcón

L’ensemble Cappella Mediterranea a été fondé en 2005 par le chef suisse-argentin Leonardo García Alarcón. L’ensemble se passionne à l’origine pour les musiques du bassin méditerranéen et entend proposer une autre approche de la musique baroque latine.

Le répertoire de Cappella Mediterranea s’est ensuite diversifié. Avec plus de 45 concerts par an, l’ensemble explore le madrigal, le motet polyphonique et l’opéra. Un mélange des genres qui ont modelé un style unique imprégné par une grande complicité entre le chef et ses musiciens.

En quelques années, l’ensemble s’est fait connaître à travers la redécouverte d’œuvres inédites, telles que Il Diluvio Universale et Nabucco de Michelangelo Falvetti, Elena de Cavali, mais aussi en proposant de nouvelles versions d’œuvres du répertoire comme les Vespro della Beata Vergine et l’Orfeo de Monteverdi ou encore la Messe en Si mineur de Bach. Il est l’invité des scènes lyriques prestigieuses : le Grand Théâtre de Genève, l’Opéra national de Paris, l’Opéra d’Amsterdam et l’Opéra Royal de Versailles, entre autres.

L’entrée en Résidence de l’ensemble à l’Opéra de Dijon depuis 2018 a permis la production d’une série d’œuvres inédites. L’ensemble participe au triomphe des Indes Galantes de Rameau à l’Opéra Bastille à Paris à l’occasion des 350 ans de l’Académie royale de musique. Ce spectacle est reconnu meilleure production 2019 au Palmarès Forum Opéra et par le New York Times.

Depuis 2020, Cappella Mediterranea adapte sa programmation au contexte et accompagne les festivals virtuels de ses partenaires : Grand Théâtre de Genève, festival de Namur, festival d’Ambronay, Versailles spectacles etc.

La discographie de Cappella Mediterranea compte plus de 30 disques très remarqués par la critique.

Leonardo García Alarcón et Cappella Mediterranea ont enchanté la Cérémonie des Victoires de la musique 2021, en qualité d'artistes invités.

Distribution
  • Leonardo García Alarcón, direction artistique et musicale, épinette, orgue et piano
  • Mariana Flores, soprane
  • Nahuel di Pierro, ténor
  • Girolamo Bottiglieri, violon baroque, violon
  • Doron Sherwin, cornet
  • Ronald Martin Alonso, viole de gambe
  • Romain Lecuyer, contrebasse
  • William Sabatier, bandonéon
  • Quito Gato, luth, guitare électrique, arrangements Piazzolla


Leonardo García Alarcón, chef d’orchestre, claveciniste, organiste

Artistes VMT 2021 16

Leonardo García Alarcón a surgi en peu d’années comme le chef d’orchestre obligé de la planète baroque. Il est reconnu meilleur chef d’orchestre au Palmarès 2019 de Forum Opéra

Formé en Argentine et au Conservatoire de Genève, Leonardo Alarcon est réclamé par les plus grandes institutions musicales et lyriques, telles : l’Opéra de Paris, le Teatro de la Zarzuela de Madrid, le Grand-Théâtre de Genève, ville où il a fait ses premières armes.

Il a créé il y a une dizaine d’années son ensemble Cappella Mediterranea puis, le Millenium Orchestra qu’il fonde pour accompagner le Chœur de chambre de Namur, l’une des meilleures formations chorales baroques actuelles, dont il prend la direction en 2010.

Leonardo Alarcon se partage ainsi entre Genève, la Belgique, son Amérique du Sud natale, la France. Il est un pilier assidu du Festival d’Ambronay et, depuis peu, il est artiste en résidence à l’Opéra de Dijon.

Son répertoire a pour vocation de redonner vie à des œuvres méconnues de Cavalli, Sacrati, Draghi, Falvetti. Pour dénicher ces œuvres oubliées, le chef suisse-argentin passe beaucoup de temps dans des bibliothèques à Lisbonne, à Naples, au Vatican. « Quand je lis une partition, je l'entends et me rends compte tout de suite de sa richesse. » dit-il.

En tant que chef ou claveciniste, il est invité dans les festivals et les salles de concerts du monde entier. En novembre 2018, il dirige l’Orfeo de Monteverdi au Staatsoper de Berlin. En septembre 2019, il fait un triomphe avec Les Indes Galantes de Rameau à l’Opéra Bastille à l’occasion du 350e anniversaire de l’Académie royale de Musique (Opéra de Paris).

Il est reconnu pour l'attention qu'il prête à l'émotion dans son interprétation de la musique.  « Alors que vous pensez bien connaître une œuvre, avec Leonardo Garcia Alarcon, vous avez en permanence l'impression de la redécouvrir » confie Gilles Lesur.

Leonardo García Alarcón est Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Il est citoyen d’honneur des villes de Namur, la Plata, Buenos Aires et Ambronay.

 

< retour au programme général


© VARIATIONS MUSICALES DE TANNAY   /   CONTACT   /   ESPACE PRESSE

Facebook VariationsMusicalesTannay Twitter VariationsMusicalesTannay Instagram VariationsMusicalesTannay

Website by GraphiCité