Variations Musicales de Tannay
Samedi 21 août à 20h

Programme :

  • Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violon et piano n°2 en la majeur, op. 100
  • Robert Schumann (1810-1856) : Sonate pour violon et piano n°1 en la mineur, op. 105

Pause

  • César Frank (1822-1890) : Sonate pour violon et piano en la majeur
  • Une sélection de « bis d’humeur légère »


Alexandre Kantorow, piano

Artistes VMT 2021 9

« Puissance, rondeur, legato, le Français possède un jeu ­profond et riche, virtuose sans esbroufe, sensuel sans sentimentalisme, une personnalité capable de véritablement penser la musique. »  
Marie-Aude Roux – Le Monde juin 2019  

Le jeune tsar du piano !

À 22 ans, Alexandre Kantorow est le premier pianiste français à remporter le premier prix et la médaille d’or du mythique et prestigieux Concours international Tchaïkovski en 2019.

La même année, il reçoit le Prix de la Critique : « Révélation musicale de l’année ».

En 2020, il remporte deux Victoires de la Musique Classique : « Enregistrement de l’année et Soliste instrumental de l’année. »

Que ce soit en disque ou en récital, Alexandre Kantorow suscite des critiques dithyrambiques. Salué par la presse comme un talent hors norme, il a commencé à se produire très tôt. À 16 ans, il était invité aux Folles Journées de Nantes et de Varsovie avec le Sinfonia Varsovia et il a depuis joué avec de nombreux orchestres de renom. Il collabore régulièrement avec Valery Gergiev et l’orchestre du Mariinsky.

On a pu le voir dans des salles réputées : Concertgebouw d’Amsterdam, Konzerthaus de Berlin, Philharmonie de Paris, Bozar de Bruxelles, mais aussi dans les grands festivals : La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, le festival d’Heidelberg, le Septembre musical à Montreux, toujours accueilli par un public enthousiaste à qui il fait vivre des moments de grâce.

Ses enregistrements sont à chaque sortie, accompagnés des plus grandes récompenses : Diapason d’Or et Choc Classica de l’année 2020 et le Gramophone Editor’s Choice pour Brahms, Bartók et Liszt. Diapason d’Or et Choc Classica de l’année 2019 pour des Concertos de Saint-Saens.  Choc Classica de l’année 2017 pour « À la russe  ».

Né à Clermont-Ferrand en France dans une famille de musiciens, (son père est violoniste et chef d'orchestre), Alexandre Kantorow s’est formé auprès de Pierre-Alain Volondat, pianiste lauréat du Concours Reine Elisabeth puis, dans différents Conservatoires de Paris, auprès de Igor Lazko, Franck Braley et Rena Shereshevskaya avec laquelle il travaille toujours aujourd’hui.


Daniel Lozakovich, violon

Artistes VMT 2021 10Un parcours stellaire.

Serait-il un jeune Yehudi Menuhin ? Un talent tombé du ciel ? se demande Julian Sykes dans Le Temps. Un jeune archet qui ne cesse d’éblouir, selon Rocco Zacheo dans la Tribune de Genève. Tous les critiques soulignent la beauté de sa sonorité, ses interprétations d’une profonde musicalité, l’immense variété de son expression musicale.

Daniel Lozakovitch est né en 2001 à Stockholm, de parents «absolument pas musiciens» originaires de l’ex-URSS. Sa mère le voyait joueur de tennis professionnel. Mais Daniel a été subjugué par le son d’un violon présenté dans son école, un coup de foudre ! Il prend ses premières leçons à 7 ans et progresse de manière exceptionnelle. A 9 ans il donne son premier concert en solo avec l’orchestre de chambre des Virtuoses de Moscou sous la direction de Vladimir Spivakov.

Daniel Lozakovich a étudié à l'Université de musique de Karlsruhe avec le professeur Josef Rissin. Pour se rapprocher de son mentor actuel, Eduard Wulfson pédagogue à Genève, Daniel a terminé sa scolarité au collège du Léman.

Parmi les nombreuses récompenses qu’il s’est vu remettre, on citera un 1er Prix au Concours international Vladimir Spivakov 2016 et un Prix d’excellence décerné sous la présidence d’honneur de la reine Sofia d’Espagne.

Daniel Lozakovich s’est rapidement imposé comme l’un des solistes les plus sollicités de la scène internationale. Il est l’invité de choix des orchestres symphoniques particulièrement renommés d’Europe et des Etats-Unis.

Il collabore avec les chefs d'orchestre éminents du monde entier dont Christoph Eschenbach, Semyon Bychkov, Neeme Järvi, Andris Nelsons, Tugan Sokhiev, Esa-Pekka Salonen, parmi de nombreux autres. Il travaille étroitement avec Valery Gergiev qui l’invite régulièrement à se produire avec l'Orchestre du Théâtre Mariinsky et qui entame avec lui des tournées au Japon et en Asie.

Chambriste et récitaliste recherché, Daniel Lozakovich s'est produit dans les salles de concert prestigieuses. Il est un habitué de la plupart des grands festivals internationaux au Japon, aux Etats-Unis, en Suisse et dans toute l’Europe.

Il est aujourd'hui le plus jeune artiste du label Grammophon. Trois albums de belle facture sont consacrés à Bach, à Tchaïkovski et à Beethoven.

Il passe son temps libre à jouer au football, au tennis et aux échecs. 

Daniel Lozakovich joue le Stradivarius « ex-Baron Rothschild » (1713), prêté par de généreux mécènes et le Stradivarius Le Reynier (1727), prêté par le groupe LVMH.

 

< retour au programme général


© VARIATIONS MUSICALES DE TANNAY   /   CONTACT   /   ESPACE PRESSE

Facebook VariationsMusicalesTannay Twitter VariationsMusicalesTannay Instagram VariationsMusicalesTannay

Website by GraphiCité